Quitte à se faire passer pour un illuminer autant le faire bien. Ça fait un petit peu plus d'un an que j'ai de temps en temps des visons de lieux ou de personnes qui m'est totalement inconnu. Je ne trouve pas important de les répertorier mais la nuit dernière m'a fait changer d'avis.

Nuit du dimanche à lundi oblige me voilà parti pour une blanche. Aller comprendre pourquoi avec moi c'est automatique à 99%. J'ai 1% de chance dans l'année de faire une nuit correcte entre le dimanche et le lundi. Donc sachant la nuit que je vais passer (une nuit d'enfer), je me relaxe... je me relaxe... jusqu'à un mot ne plus sentir mes membres et sentir mon thorax vibrer. D'abord lentement puis de plus en plus fort. Au moment où cela devient insupportable je me retrouve avec des "visions" comme si quelqu'un zapper une tv. Rien dont je puis me souvenir car trop rapide, trop flou. J'en ai eu facilement une dizaine. Cependant, 3 se sont détachés du lot car "l'image" était vraiment net jusqu'à sentir les odeurs, la chaleur.

1ère vision

Je suis dans ce qui semblerait être un palais. De la vision d'où je suis je suis à la même hauteur que celle des gens qui sont alignés à côté de moi et en face de moi à genoux.

Les murs sont très haut - facilement 3 mètres - cachés par de grandes et de longues tapisseries couleur rouge sang. En haut des murs se trouvent des meurtrières laissant passer la lumière du jour. D'après la luminosité je dirais que l'on était soit en fin de matinée, soit en début d'après-midi. Le toit est un dôme avec le même style d'architecture que l'on peut voir dans les cathédrales avec des rosaces un peu partout et une grande qui délimite le milieu du toit.

Les gens sont alignés face à un tapis lui aussi rouge sang. Je sens leur crainte et quelques-uns tremblent. Lorsque je vois de longues jambes qui passent à côté de moi. Je regarde plus haut pour voir de qui il s'agit.

Je vois une magnifique jeune femme ; peut-être un tout peu plus de la vingtaine à la peau bronzé et aux cheveux longs couleurs jais. Elle porte une robe longue et échancrée telle une toge que les femmes portaient durant l'antiquité grecque ou romaine à l'exception près que sa robe était elle aussi rouge sang tout comme l'étole qu'elle portait sur sa tête assortie d'une couronne fine en or. Elle portait des bracelets en or de différentes tailles et de sa main droite elle tenait un sceptre lui aussi en or ou un gros joyau bleu profond se trouvait incrusté et un autre plus petit à son bout.

********** j'essaierai de le dessiner et de le mettre dans cet article **********

Quelque chose me frappa sur ce joli visage fin avec de magnifiques yeux noirs maquillés au khôl comme les pharaons et aux lèvres rouge sang. Pour être tout à fait exact cela ne me frappa pas mais me choqua. C'était son air et sa prestance. Elle avait un air féroce et je sentais qu'elle pouvait écraser ses sujets comme de vulgaire insecte. Un air de supériorité que je n'avais encore jamais vu ni senti d'ailleurs.

Elle me regarde. D'ailleurs je peux le sentir qu'elle me voit puis tout disparaît suivit à la seconde d'une seconde vision...

2ème vision

Cette vision ainsi que la 3ème sont largement plus courte que la première même si celle-ci était tout aussi courte. Chaque vision me sembla durer qu'un instant mais quand je vis l'heure presque 2 heures étaient passés.

Je me retrouve à l'intérieur d'une pyramide blanche. Je suis dans une salle blanche avec une énorme baie vitrée où derrière celle-ci se trouve une terrasse en pierre blanche et une forêt tropicale dense.

Devant se tient aussi 4 jeunes femmes en toge blanche transparente. 2 d'entre-elles tiennes un énorme éventail et battent l'air. Une autre joue d'un instrument de musique que je ne connais pas mais le son est très mélodieux un peu comme un air gaulois à la harpe et la dernière tient un plat avec une multitude de fruits. Devant moi je vois quelque chose bouger. Au début je ne l'avais même pas remarqué mais en fait ces 4 femmes devaient être les femmes de compagnies de cette "créature". Dans ma tête - enfin si à ce moment j'en avais une ^^ - j'entends une "reine-serpent". (Je précise que moi et les reptiles ce n'est vraiment pas une histoire d'amour) D'habitude, je me serais enfuit... limite en courant mais son regard reptilien avait quelque chose de doux et quelque chose en plus que je ne saurais dire. En plus ces écailles étaient totalement blanches et elle portait une couronne fine en or avec une pierre blanche. Une étoffe blanche avec des cordes en or et des boucles en or décorait le reste de son corps de serpent.

Je la regarde... elle me regarde intensément

Je regarde les 4 femmes, elles me sourient.

Je regarde à nouveau la reine-serpent, Elle bouge et se retrouve à mes côtés. Elle me regarde plus intensément et me souris puis la vision disparait suivit par une vision "ultra" courte...

3ème vision

Je crois être dans une geôle. Je sens l'humidité qui sorte des pierres froides et crasseuses. Des rats se promènent ici et là et je vois une énorme grille usée noires. Un lit en bois se trouve en face de moi rapidement confectionné tenue par des clous rouillés.

J'entends quelqu'un pleurer. Je me retourne. Je vois une jeune fille à genoux en train de pleurer à chaude larme. Elle est habillée dans une étoffe très élaborée mélangeant du bleu, sous toutes ses nuances et du vert elle aussi sous toutes ses nuances. Elle a les poignets et les chevilles enchaînées. Ces cheveux sont blond bouclés attachés en deux couettes. Je ne peux pas voir son visage car je la vois quasiment de derrière mais je vois un pain moisi devant elle posé sur le sol.

Elle se retourne. Je vois brièvement un œil vert turquoise avant de revenir.