Après une nuit horrible parce qu'il faisait trop chaud, je me suis levé à 4h du matin puis le temps se rafraîchissant, je me suis couché sur le coup de 5h30 (levé à 8h15). Durant ces quelques heures, j'ai fait un rêve étrange mais plaisant.

Je suis dans mon lit. Je me réveille. A côté de moi, se trouve une jeune femme nue, très belle avec de longs cheveux noirs. Elle se réveille et ouvre ces grands et magnifiques yeux noirs en amande. Elle me sourit et me dit : Ca y est ! Tu as réussis à venir !

Je lui souris et l'embrasse. Puis lui dis : Je suis désolé de t'avoir fait attendre, ça a été compliqué pour moi de trouver le chemin.

-L'important est que tu l'as trouvé. me dit-elle en me ré-embrassant.

*** Je vous écris pas la suite de ce qui s'est passant car c'est privé ^^ mais bon, je n’ai pas besoin de vous faire un dessin, je pense. ***

Toujours sur mon lit, assis avec la jeune femme assise sur moi. Pour ceux qui veulent savoir la position de la fleur de Lotus. Un homme se trouve devant ma porte. Avec sa carrure, je pensais que c'était mon père mais en regardant bien il était clair qu'il ne s'agissait pas de lui. Il était assez imposant mais en essayant de le voir clairement je n'arrivais pas à distinguer ses traits. Il me regardait puis me fit signe de la tête avant de partir. A ce moment-là 2 hommes sont entrés dans ma chambre et commença à discuter avec la jeune femme qui était toujours enlacé.

Je ne me souviens que de deux phrases.

L'un dit : "Il s'est passé quelque chose d'important" tandis que l'autre repris par "Il a ouvert ses chakras".

Par contre je me souviens de la phrase de la jeune femme parce que j'ai limite eu un fou rire dans mon rêve.

Elle leurs répondit : - Je sais, je suis quand même la mieux et bien placé pour le savoir! Puis me regardait intensément avec un sourire avant de m'embrasser.

Je sentis à ce moment-là une énergie qui me traversait de part en part. Je ne saurais dire si cette énergie était externe ou interne en moi.

Ma chambre disparut laissant place à ce qui semblait être une place de village par une nuit noire seulement éclairé par une pleine lune ou devrais-je dire planète. La place était très naturelle seulement fait de pierre, de terre et beaucoup de végétation. En regardant un peu plus loin, je vis une maison directement construite sur le flanc d'une falaise et plus loin une énorme battisse semblable à un château du XIXème siècle (en me fiant au peu de lumière qu'il y avait, je pouvais distinguer son ombre). La place du village était déserte. La jeune femme apparut devant moi. Dans ce monde face à moi, elle paraissait encore plus belle. Je vis qu'elle n'avait plus véritablement de forme physique, palpable, en 3D mais plus une forme physique "éthérique". Je regardais mes mains puis mon corps et je constatais que moi aussi j'abordais cette forme "éthérique".

Sans rien dire, elle me prit la main et m'emmena à l'intérieur d'une maison entièrement vitré à l'exception du toit. J'entrais à l'intérieur et je vis que cela ressemblait plus à une piscine. L'eau était étrange... vivante. Elle était d'un bleu oscillant entre le turquoise et un bleu que je n'avais encore jamais vu. Elle plongea et me fit signe de la suivre. Bête et discipliné, je la suis. En plongeant, l'eau m'a revigoré comme jamais je l'ai été. De plus bien que liquide, je la trouvais plus "consistant" que l'eau que l'on peut voir sur Terre.

Voyant que je m'intéressais à l'eau. Elle me regardait et me fis signe de regardait à droite.

Ce que je fis. Il y avait 3 personnes qui me dévisagé et se demandant ce que je faisais.

- Ne t'inquiètes pas, il te trouve un peu bizarre ! me dit-elle.

- C'est rien, j'ai l'habitude ! Lui répondis-je.

- Je sais, j'ai vu pas mal de chose de ta vie.

Puis elle m’enlaça et nous nous enfonçons au fond de l'eau. Elle me regardait de ses magnifiques yeux et les cheveux ondulants avant de m'embrasser à nouveau.

Je sentis l'eau pénétré dans mon corps. Pas comme une noyade, l'eau pénétra comme si elle s'insinuait par tous les spores de ma peau. Mes yeux se voilaient de plus en plus et la dernière chose que je me souvienne et que la jeune femme me dit : "A bientôt !"

Puis je me réveillais.

Ma conclusion est toute simple et se résume en 5 mots : JE NE VOULAIS PAS PARTIR!