Ce "rêvalité" est l'un des plus bizarres que j'ai pu faire. Souvent sans ni queue ni tête, il y a cependant des moments de lucidités et des éléments assez troublants.

Je me promène en début de soirée en plein centre-ville (de ma ville :p) avec mes parents et je vais faire un tour dans un magasin (VIRGIN). Premier choc je sais que le VIRGIN est fermé depuis un moment déjà. Je vais dans la section DVD/Blu Ray et je tombe sur un film : "Horde of Pleïade". Etrangement je me souviens de ce film et je me revois me souvenir de scène du film (???). Pour information ce film parlait d'invasion extra-terrestre d'origine reptilienne sur Terre et 3 Pléiadiens donnés des éléments clés au héros pour pouvoir arrêter l'invasion.

Après vérification, ce film n'existe pas...

J'achète donc ce film et lorsque je sors du magasin, j'enlève le film plastique et ouvre le boitier...

A cet instant...

Le Blu Ray disparait. Pas seulement le disque mais le boitier et tout ce qui avait avec et je me retrouve devant une porte vitrée d'une maison assez ancienne. Je regarde derrière moi et je vis qu'il y avait aussi mes parents. Je décide donc de regarder par la fenêtre de la porte et je vis quelque chose d'étrange mais sublime. Il y avait quelque chose de lumineux mais n'avait pas de forme spécifique. Lorsqu'elle a vu que je la regardais, elle prit forme en une très belle jeune femme typé asiatique avec une robe rouge style chinoise mais avec un petit quelque chose en plus que je ne saurais dire.

Je lui fis signe de la main et me répondis à ce signe avec un grand sourire (à liquéfier un cœur de pierre). La porte toujours fermé, elle me dit d'entrer. Ce que je fis.

Petite précision avant de reprendre. En regardant par la vitre de la porte, je constatais que l'entrée était au rez-de-chaussée mais que les pièces à vivre se trouvé au sous-sol mais néanmoins éclairés par des vitres. C'était un peu comme des maisons que l'on voit en campagne. Mais le plus curieux est que dès que l'on ouvrait la porte, il fallait directement descendre des escaliers.

Je descendis les escaliers et commença à discuter avec la jeune femme. Lorsque mes parents descendirent à leur tour, les parents de la jeune fille arrivèrent et commencèrent une discussion avec mes parents.

La jeune femme me prit à part est nous discutions attablés sur une table (style bar) blanche. Elle prit une feuille est écrivit quelque chose dans une écriture très étrange. Les signes s’écrivaient d'une traite et il n'y avait pas d'espace. Elle écrivit en commençant du haut vers le bas et lorsqu'elle changer de son, elle tourna l'écriture à gauche. Après avoir terminé, elle me dit que c'est son nom et que ça se prononce : "Livin" (Livine). Ensuite, elle demanda comment je m'appelle. Je lui répondis : "Jonathan". Après les présentations, je lui dis que cette écriture me dit quelque chose et que j'ai déjà vu un mot dans cette même écriture. Elle me demanda de l'écrire. Heureusement au réveil, j'ai été capable de le refaire alors attention les yeux. ^^

 

01

Quand elle vit ce symbole, elle avait l'air heureuse et me refit un sourire à tomber par terre. Je lui demandais ce que cela voulait dire. Tout en me souriant, elle me répondit que c'était quelque chose d'important et n'a pas voulu m'en dire plus.

Après ça, ces parents nous ont invités à leur table. Une chose m'a choqué en arrivant dans la salle à manger, c'est lorsque je me suis mis à regarder à l'extérieur. La fenêtre était grande ouverte et je pouvais distinguer correctement le paysage. Il y avait un bâtiment un peu comme un hangar mais ne ressemblait en rien à une création terrienne et le ciel quant à lui oscillé entre l'orange, le rouge et le violet. Même mes parents furent surpris et c'est là qu'ils nous ont répondu que l'on était sur une planète des Pléiades. Comme je m'y attendais, mes parents ne les ont pas cru. Alors le père de Livin c'est levé a appuyé sur un bouton et nous nous sommes retrouvés instantanément sur Terre puis 2-3 minutes plus tard, il ré-appuya sur le bouton et nous pouvions voir le changement de paysage s'opérer. Tout d'abord comme un filtre superposé puis progressivement le paysage a changé en autre. Je me souviens qu'il a parlé de porte dimensionnelle.

La conversation repris et c'est là que cela commence à être bizarre. Comme si je voyais 2 endroits différents en même temps. Je voyais 3 créatures attaquaient une personne. Il s'agissait de 3 femmes qui auraient pu être très belle si elle n'était pas maquillée comme des voitures volées et habillées en prostituées. Mais il y avait quelque chose d'étrange sur ces 3 personnes. D'abord leurs yeux oscillés entre des yeux normaux et des yeux reptiliens. Puis leurs dents ne cessaient pas de se modifier entre des dents normales et des dents pointues. Je ne sais pas trop comment elle était au courant, mais Livin me répondit qu'il s'agissait des reptiliens.

A partir de là, tout va très vite...

Les parents de Livin se lèvent, regardent d'abord par la fenêtre quelques minutes. Se retournent vers moi et m'intègrent un appareil au bras droit comme si j'avais été amputé de mon avant-bras. Lorsqu'il me le posa, ça faisait une sensation très étrange comme si on te serré le bras très fort mais sans avoir la douleur. C'est là que son père me dit que mon bras est toujours là mais dans une autre dimension.

Je regardais l'appareil. C'était comme un canon (genre psycho-gun de Cobra pour ceux qui connaissent) avec une forme triangulaire de couleur blanc et vert. Je me souviens qu'elle avait 3 options. Lévitation : je pouvais attirer un objet ou une personne vers moi. Filin : Un fil ou une corde énergétique qui empêche tous mouvements et la troisième option, je n'ai pas eu l'occasion de l'utiliser donc je ne sais absolument pas à quoi il sert.

Vers la fin, cela devient très confus. Je me souviens d'avoir capturé 2 reptiliens avant de me réveiller.

Le plus chiant dans tout ça, je n'ai pas eu le temps de dire au revoir à Livin. C'est vraiment le genre de chose qui m'énerve dans la fin des "rêvalités". C'est qu'il n'y a pas moyen de "partir" tranquillement, c'est toujours brutal.