Ce rêvalité est d'après l'impression que j'ai eu assez cours. Je pense qu'il a durée plus ou moins une dizaine de minutes.

Tout était flou tant que je n'avais pas réalisé que j'étais en train de rêver. La première chose dont je m'aperçois et que je me retrouve assis dans la cuisine à contempler ce qui se passe par la fenêtre. Il fait jours bien que le temps soit plutôt maussade.

Il est 11h58. Je le sais car je vois l'heure sur le four. Et c'est là que je me rends compte que je suis en plein repas avec ma sœur et mes parents. Au menu, pomme de terre, chou-fleur. Ce qui est assez étrange vu qu'il n'y a que ma mère et moi qui mangeons du chou-fleur.

12h03

Alors que l'on mange, je vois par la fenêtre quelque chose d'étrange. Le ciel est rouge, orange fait par le rayon du soleil comme le crépuscule. Nous continuons le repas, même si je trouve cela plus qu'étrange. A cet instant, les journées d'obscurité m'arrivent à l'esprit.

12h13

Dix minutes plus tard, il reste quelques couleurs de rouge et d'orange dans le ciel mais maintenant le noir prédomine et les couleurs s'estompent rapidement pour laisser place à une nuit noire comme au début de l'humanité.

Là, j'ai la confirmation de ce qui est en train de se jouer. Ma famille cherche à sortir pour voir ça. Avec tant bien que mal, j'arrive à les dissuader et je leurs explique ce que je sais de ce moment qui devrait s'étaler sur 3 jours.

A la fin de l'explication, je demande à mes parents et ma sœur d'appeler le reste de la famille et de leurs dire de rester cloîtrer chez eux durant 3 jours et ne pas mettre ne serait-ce qu'un doigt dehors.

Au moment où mon père se levait pour prendre son téléphone, celui-ci sonna. Il décrocha le téléphone. Il s'agissait d'un ami à lui, lui demandant si par chez nous, il faisait aussi nuit noire. Mon père lui expliqua brièvement ce que je lui avais expliqué puis après un moment de la conversation son ami lui demanda si un étrange tableau noir ce trouvé à proximité de chez nous. Mon père se trouvant dans le salon vit ce tableau dans le jardin. Il me fit signe pour que je regarde ce que c'était. Il y avait une chose étrange dans le jardin. Un tableau ou plutôt un genre de miroir noir d'environ 1m sur 2. La glace du miroir était noire mais le contour était d'un blanc immaculé. Je distinguais les dimensions de ce miroir est la couleur grâce aux bâtiments voisins dont les lumières étaient allumées.

En regardant le ciel, je distingué des formes qui ondulaient sans pouvoir voir précisément ce que c'était.

Un flash m'est venu me prévenant que nous avions quelques minutes (+ ou - 25 minutes) pour fermer fenêtre, volets, prendre du bois pour le chauffage etc...

Je prévenais mes parents et tandis que ma sœur et ma mère prévenaient mes sœurs, mon père et moi fermions les volets et pris autant de bois que possible entassé dans le garage.

Puis, je me réveillais...